Tarifs

HONORAIRES DE CONSEIL

Afin de vous garantir un conseil objectif, les honoraires de conseil sont indépendants de toute rémunération liée à vos investissements.

Vous pouvez ainsi choisir de mettre en œuvre la stratégie retenue avec le ou les professionnels de votre choix.

Les prestations de conseil font l’objet d’un devis formalisé au travers d’une lettre de mission et sont rémunérées par des honoraires.

Seules les lettres de mission établies et signées d’un commun accord, engagent la responsabilité du Cabinet.

LA RÉMUNÉRATION LIÉE AUX INVESTISSEMENTS FINANCIERS

Les frais d’entrée et sur versement

Selon le type d’enveloppes juridiques et fiscales, les frais d’entrée et de versements sont compris entre 0% et 5% du montant investi. Ces frais sont mentionnés dans le rapport d’adéquation qui doit être validé par vos soins avant toute souscription.

Les frais de gestion

Les frais de gestion sont inscrits dans les conditions générales des solutions proposées et précisés dans le rapport d’adéquation qui doit être validé par vos soins avant toute souscription. Ils varient en fonction du type d’enveloppes juridiques et fiscales et du type de gestion retenu.

Lorsque la prestation de conseil en investissements financiers est suivie d’une prestation d’intermédiation sur des produits financiers, nous pourrons recevoir le cas échéant :

Frais uniques : frais de dépôt, de résiliation et coûts de transfert, de structuration…

Frais récurrents : frais de gestion, de conseil, de garde, de service, financiers…

Coûts relatifs aux transactions : commissions de courtage, frais d’entrée, frais de change…

Coûts marginaux et frais associés aux services auxiliaires : coûts de recherche et commissions liées aux résultats.

Les frais sur arbitrage

Les frais sur arbitrage dépendent du type de gestion retenu et de l’enveloppe d’investissement.

Chaque arbitrage est justifié par un écrit présentant les motifs, les conséquences, les risques et un rappel des frais.

Un montant fixe variant entre 0 € et 75 € par arbitrage peut être retenu par l’établissement financier auquel peuvent s’ajouter entre 0% et 1% de frais sur le montant arbitré, reversés tout ou partie au Cabinet.